MEDITATIONS SUR L'EVANGILE du 16 mars 2020

Tous les jours je vous ferai un commentaire des textes du jour. Je vous propose aussi que nous prions tous les jours pour notre pays touché par la maladie et pour l'Eglise qui doit annoncer le Christ. Je vous propose aussi de m'envoyer vos intentions personnelles, que je les porte au Christ lors du sacrifice le messe quotidienne.
MEDITATIONS sur l'EVANGILE du JOUR
       Saint Luc au Chapitre 4
 
       27 - Au temps du prophète Élisée,
       il y avait beaucoup de lépreux en Israël ;
       et aucun d’eux n’a été purifié,
       mais bien Naaman le Syrien.
       28 -  À ces mots, dans la synagogue,
       tous devinrent furieux.
       29 - Ils se levèrent, poussèrent Jésus hors de la ville,
       et le menèrent jusqu’à un escarpement
       de la colline où leur ville est construite,
       pour le précipiter en bas.
       30 - Mais lui, passant au milieu d’eux,
       allait son chemin.

 
 
Chers paroissiens voici quelques pensées sur le texte du jour.
 
A l'époque de Naaman le roi d'israêl était perdu en face de la maladie de Naaman.
 
Au temps de Jésus, dans l'évangile ci-dessus, les gens de la synagogue refusent les mots du Christ .
 
Je sais que vous êtes troublés vous comme moi devant cette maladie. J'ai vraiment l'impression de ne pas vous apporter ce dont vous avez besoin. Je suis comme ces gens de la synagogue qui laissent filer le Christ.
 
Je suis sûr que vous demandez le Christ. Mais je célèbre la messe et vous n'avez pas le droit d'être là. Je vous promets cependant que déjà, lors des deux messes que j'ai célébrées sans votre présence, je vous mettais tous sur la patène.
 
 
Tous les jours je vous ferai un commentaire des textes du jour.
 
Je vous propose aussi que nous prions tous les jours pour notre pays touché par la maladie et pour l'Eglise qui doit annoncer le Christ. 
 
Je vous propose aussi de m'envoyer vos intentions personnelles, que je les porte au Christ lors du sacrifice de la messe quotidienne. 
 
J'espère le plus vite possible vous donner d'autres informations quand à la communion mais j'attends les dernières directives de l'évêque.
 
Soyez tous assurés de ma prière
Votre Curé, abbé DOP.
 
Prions prions prions