MEDITATIONS SUR L'EVANGILE du 19 AVRIL 2020

Heureux ceux qui croient sans avoir vu.
 
 

Saint Jean au Chapitre 20

 
19 Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! »
20 Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur.
21 Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. »
22 Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint.
23 À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. »
24 Or, l’un des Douze, Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau), n’était pas avec eux quand Jésus était venu.
25 Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! »
26 Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! »
27 Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. »
28 Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! »
29 Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »
30 Il y a encore beaucoup d’autres signes que Jésus a faits en présence des disciples et qui ne sont pas écrits dans ce livre.
31 Mais ceux-là ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom.
 
 
Chers paroissiens
 
Ces signes-là ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu et pour qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom.
 
L'évangéliste, par ces mots, ouvre le monde à la vie. La vie uniquement par Jésus-Christ et dans le Christ. Et le Seigneur Lui même guide les pas de l'homme dans son dialogue à Saint Thomas, Jésus montre ses errements pour que l'apôtre découvre La Vie.
 
Tout d'abord l’état dans lequel se trouve St Thomas avant sa rencontre avec le Christ est étonnant de similitude avec notre monde contemporain.  
 
« Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! »
 
L'Homme consacre lui même son esprit de déduction. La science est l'avenir de l'Homme. C'est l'état d'esprit actuel.
 
Nous entendons une armée de scientifiques qui annonce des vérités rejetées le lendemain par un autre armée de scientifiques puis vient le discours des politiques qui affirment un jour et avec le même ton se contredisent le lendemain.
 
Tout passe alors au crible des analystes et stratèges en tout genre. Un éminent sociologue muni de précieux sondages vient couronner le tout.  C'est une véritable pièce de Molière.
 
C'est le monde selon Saint Thomas décrit ci-dessus. Malheureusement on reconnait le visage de notre société.
 
Notre salut est dans l'Esprit Saint
 
Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. » 

La vie de l'homme est en Esprit et en Vérité .
 
Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

 C'est L'Esprit Saint. L'esprit du Seigneur qui est la vie. Trop souvent nous faisons confiance à nos capacités intellectuelles, nous planifions notre avenir selon les critères du monde. Nous dressons des barrières de sécurités humaines qui ligotent le Saint Esprit .Tout cela devra changer. 
 
 
Chers paroissiens.
 
Nous avons le Saint Esprit. Pas pour nous, mais pour toute l'humanité .
Vivons en enfant de Dieu, en frère de Jésus-Christ. Aimons comme le Christ .
 
En ce Jour du Seigneur, Dieu vous bénisse tous .
 
Abbé Thierry Dop
Votre curé.