MEDITATIONS SUR L'EVANGILE du 22 AVRIL 2020

Saint Jean au chapitre 3.
Saint Jean au Chapitre 3
 
16 Jésus dit à Nicodème : "Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.
17 Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.
18 Celui qui croit en lui échappe au Jugement ; celui qui ne croit pas est déjà jugé, du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.
19 Et le Jugement, le voici : la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises.
20 Celui qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dénoncées ;
21 mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu."
.
 
Chers paroissiens voici quelques pensées sur le texte du jour.
 
Dans la première partie de l'Evangile nous lisons:
 
"Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique"
 
Dieu donne, Il se donne lui même. Dieu veut élever l'homme à la vie divine en étant présent dans les sacrements. Ainsi tout acte de la personne humaine peut être rempli de grâce divine. Mais nous lisons dans la deuxième partie de l’Évangile :
 
"La lumière est venue dans le monde et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière. "
 
Aujourd'hui nous ne savons plus réellement ce qui est lumière et ce qui est ténèbres.
Notre monde considère même que la messe n'est pas une activité indispensable à la vie.
 
A la fin du confinement comment ferons nous collectivement pour aller à la lumière ? 
 
 
Chers paroissiens. 
 
Hier encore j'ai reçu des dons de votre part. Je vous en remercie et de mon côté ce que je peux vous offrir de plus beau c'est de vous mettre sur la patène au moment de la messe, ce que je ferai.
 
Votre curé
abbé Thierry Dop