MEDITATIONS SUR L'EVANGILE du 23 AVRIL 2020

Saint Jean au chapitre 3
Saint Jean au Chapitre 3
 
31 Jean Baptiste disais : "Celui qui vient d’en haut est au-dessus de tous. Celui qui est de la terre est terrestre, et il parle de façon terrestre. Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous,
 
32 il témoigne de ce qu’il a vu et entendu, et personne ne reçoit son témoignage.
 
33 Mais celui qui reçoit son témoignage certifie par là que Dieu est vrai.
 
34 En effet, celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, car Dieu lui donne l’Esprit sans mesure.
 
35 Le Père aime le Fils et il a tout remis dans sa main.
 
36 Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui refuse de croire le Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui."
.
 

Chers paroissiens voici quelques pensées sur le texte du jour.

 
Celui qui vient d’en haut est au-dessus de tous. Celui qui est de la terre est terrestre, et il parle de façon terrestre. Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous.
 
Pendant la messe Dieu se donne à nous, des petits êtres de chair. Il donne à ces créatures de la terre d'accueillir le ciel.
 
Le Père aime le Fils et il a tout remis dans sa main. Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui refuse de croire le Fils ne verra pas la vie.
 
Il s'agit bien de la vie. La vie vient de Dieu. Ce qui reste terrestre est voué à la mort. A chaque messe nous pouvons choisir la Vie. 
 
Chers paroissiens, vous le savez, notre évêque discute en ce moment avec les évêques de France des modalités d'ouverture de la messe aux fidèles.
 
Comme vous le voyez, j'ai relié cet évangile à la messe. Je voulais vous dire que depuis que vous n'êtes pas présents à la messe dominicale je mesure le vide abyssal qui s’installe.
 
C'est de la messe que découle toute la vie. C'est avec vous chers paroissiens, vous qui vivez des grâces de la messe, que nous répandons la vie de Dieu parmi les incroyants que nous côtoyons.

Tous nos projets d'avenir sont en suspend tant que nous ne les remettons pas au Christ à la messe. Oui nous pouvons prier individuellement. Nous pouvons prier les uns pour les autres, mais il nous faut chanter ensemble à la messe les merveilles de Dieu. Notre fraternité n'a rien d'imaginaire. Le Christ se donne à nous à chaque messe. C'est donc bien mon voisin, ma voisine pendant la messe qui est mon frère ou ma sœur. C'est en vivant avec eux cette expérience fondatrice de la messe que je touche à la véritable fraternité et en parlant avec eux sur le parvis à la sortie de l'église j'ébauche des projets qui s'inscriront dans la charité et l'évangélisation.

Le dimanche est le Jour du Seigneur. Sans la messe nous nous liquéfions. 
 
 
Mes amis, je vous ai décris quelques fruits de la messe. Ceux qui me viennent, aujourd'hui, en premier, à l'esprit. Je suis bien conscient que c'est largement insuffisant mais mon intention n'est pas d'élaborer un précis de théologie.
 
Je vous invite à dire à notre évêque quelle est la place de la messe dans votre vie. Ecrivez lui ou envoyez lui un mail pour lui exprimer votre soutien dans sa démarche, avec les autres évêques, auprès des autorités civiles, pour l'aider par vos mots à transmettre des réponses concrètes sur le sens de la messe pour notre société.
 
Le lien fraternel avec notre évêque se vit aussi dans cette démarche. Faites passez le mot à vos amis et familles.

Je vois votre préoccupation pour les plus faibles, votre engagement spontané pour répondre au besoin des plus fragiles. Votre élan de charité. (Une paroissienne a besoin d'un poste de radio , pouvez vous m'en porter une ?).

Je vous remercie pour votre attention quotidienne à mon égard. Je vous mets sur la patène.

 
Votre curé
abbé Thierry Dop
 

Message de Mgr Lacombe
au monde médico-social de la Gironde

 
Bonjour,

Sensible aux moments éprouvants vécus par le monde médical et médico-social, j’adresse la lettre ouverte ci-joint aux directeurs d’établissement de la Gironde, ainsi qu’aux aumôniers et responsables de la pastorale de la santé.
 
En ce temps si particulier que nous vivons, ma gratitude et ma prière sont également pour vous et votre mission, parfois malmenée et pourtant si précieuse.

Dans l’espérance,

+ Bertrand Lacombe
Evêque auxiliaire de Bordeaux.