Neuvaine de la mobilisation générale

Nous commencerons le 29 novembre et nous finirons cette neuvaine le 8 décembre jour de l’Immaculée Conception par une messe célébrée à 17h30 dans notre église Saint Louis.

Cette neuvaine doit nous réveiller. La messe nous permet de bâtir l’unité. La messe est au cœur de nos vies pour édifier une véritable fraternité, une véritable charité parmi les baptisés et pour le monde, dans l’amour du Christ.

Chers paroissiens.
 
Le premier dimanche de l’Avent, grâce à l’initiative de jeunes paroissiens du groupe spi & spi, nous allons lancer sur la paroisse une neuvaine qui durera jusqu’à la fête de l’Immaculée Conception, le 8 décembre.

Je crois qu’il est impératif de nous en remettre entièrement au Seigneur dans le contexte actuel. C’est un cri que rien sur la terre ne peut consoler. C’est avec la foi des enfants de Dieu que nous nous tournons vers Lui.
 
La gestion du Covid est cause d’un mal-être profond dans notre société. Le rêve de l’avenir radieux de la mondialisation s’est subitement évaporé. Notre société, sans Dieu, se trouve démunie. Elle gesticule comme une poule décapitée. Même dans l’Eglise le virus a occasionné la division. Certains ont voulu opposer ceux qui manifestaient et ceux qui luttaient contre le virus. Il nous faut sortir de ce piège diabolique.
 
Cette neuvaine doit nous réveiller. La messe nous permet de bâtir l’unité. La messe est au cœur de nos vies pour édifier une véritable fraternité, une véritable charité parmi les baptisés et pour le monde, dans l’amour du Christ.
 
Or la messe, source et sommet de toute vie chrétienne, est gravement remise en cause par les directives gouvernementales qui empêchent de célébrer dans la sérénité, tant les restrictions sont contraignantes.
 
Nous allons demander à tous les saints du ciel, eux qui voient Dieu face à face, de nous accompagner dans la prière dès le 29 novembre et nous finirons cette neuvaine le 8 décembre jour de l’Immaculée Conception par une messe célébrée à 17h30 dans notre église Saint Louis.
 
J’invite tous les paroissiens à prier avec ferveur cette neuvaine, pour que nous puissions célébrer la messe dans la paix et qu’elle apporte la paix au monde.
 

Comment faire cette neuvaine ?

 
La neuvaine se déroule sur 9 jours consécutifs. Elle devra donc commencer le dimanche 29 novembre pour se terminer le lundi 7 décembre, veille de l'Immaculée Conception. 
  
Choisissez un moment tranquille dans la journée. De préférence à la même heure chaque jour.
  
Lisez et méditez le texte de la neuvaine ci-dessous.
  
Récitez un Notre Père, un Je Vous Salut Marie, un Magnificat.
 
Terminez par l'invocation "Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, pour les siècles des siècles. Amen"
 
 

Texte de la Neuvaine

 
Saints et Saintes de Dieu, vous qui êtes déjà parvenus à la joie du Ciel, nous implorons votre aide pour cette situation que nous devons surmonter. Dans la détresse, soyez notre secours.

Notre-Dame de la rue du Bac, vous qui veillez tout particulièrement sur vos enfants et qui leurs accordez les grâces qu’ils vous demandent, donnez-nous les grâces dont nous avons actuellement besoin, surtout celles que personne ne vous demande.
Sainte Mère Thérèsa, vous qui avez consacré votre vie aux malades et aux oubliés, ne permettez pas que les malades soient traités sans égard. Demandez au Père toute la patience et la délicatesse dont ceux qui s’en occupent ont besoin pour redonner à tous l’Espérance ;

Saint Thomas More, soyez le conseil de nos hommes d’Etat pour qu’ils prennent des décisions justes dans la perspective du Bien commun, et, pourquoi pas, deviennent des saints.

Bienheureux Charles et Vénérable Zita, aujourd’hui où la défiance réciproque ne cesse de croitre et où tant de conflits sont latents, apprenez-nous à être des instruments de paix et à y oeuvrer chaque jour à notre mesure.

Saint José Luis Sanchez del Rio, pressez notre Père du Ciel pour que la foi ne soit plus jamais déclarée hors la loi. Suscitez des vocations pour porter son étendard et crier à votre suite « Viva Cristo Rey » !

Saint Jean Paul II, intercédez pour nous et donnez-nous de bons pasteurs, qui aient le courage d’assumer des décisions permettant d’établir le règne du Christ dans toute notre vie et dans le monde qui nous entoure… Rappelez-nous de ne pas avoir peur et d’ouvrir toutes grandes nos portes au Christ. Obtenez-nous le discernement de la volonté divine en toute chose et la force de l’accomplir… Intervenez auprès du Père pour nous épargner l’avènement d’un Etat envahissant et gourmand de nos libertés !
Saint Tharcisius, obtenez-nous des prêtres qui continuent à nous donner la Sainte Eucharistie coûte et que coûte…

Saints Louis et Zélie Martin, veillez sur nos familles. Ne laissez pas ces épreuves les éloigner du Christ. Soyez pour tous les parents un modèle pour que chaque enfant continue à être éduqué dans la foi.

Saint Michel, Archange, protégez-nous du Mal, terrassez-le …
Sainte Rita, obtenez nous l’impossible !

Sainte Jeanne d’Arc, priez pour nous et veillez sur la France !
Saints et Saintes de Dieu, priez pour nous.

Texte du Magnificat

 

Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
 
Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.
 
Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !
 
Son amour s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.
 
Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.
 
Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.
 
Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais.

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+